PATRIMOINE

Architecture religieuse

L‘Eglise Saint-Germain

Elle est de style ogival, avec clocher trapu, et date pour les parties les plus anciennes du 13ème s.

La nef a été rebâtie au 15ème s., mais on a conservé la porte latérale nord avec son ancien médaillon à croix pattée.

Au 15ème s., on a percé la partie sud de l'avant chœur pour donner accès à la chapelle des seigneurs de Crécy et on a ouvert, au chevet, une baie plus grande que celle qui précédait.

Dans la chapelle seigneuriale, se trouvent deux statues en pierre du 16ème s., toutes deux classées : à gauche de l'autel de la Sainte Vierge, un Saint-Louis polychrome, et à droite, mais tourné vers le nord, un Saint Laurent.

 

L’Eglise Sainte-Jeanne de Chantal

Elle a été construite en huit mois, de fin octobre 1967 à juin 1968, à l'emplacement de la chapelle provisoire érigée en 1922. Son aspect « aplati » provient du fait que pour des raisons d'économie, une partie de la charpente d'origine a été conservée.

A l'intérieur se trouve à l'entrée, la statue de Sainte Jeanne de Chantal et, prés du Saint Sacrement, la Vierge et l'Enfant Jésus, un tableau en bois sculpté représentant la parabole de Semur a été offert par le Comité de Jumelage de Bingerbrück.

 

Autres

Le canal de Bourgogne

Si l'idée de ce canal remonte au temps de François 1er, c'est Henri IV par arrêté du 17 août 1606 qui lance l'ouvrage entre Dijon et Saint Jean du Rhône (Saint Jean de Losne aujourd'hui).

Il faut attendre un décret des Etats de Bourgogne du 18 mai 1724 pour que son tracé soit fixé dans le secteur et en particulier à VENAREY-LES LAUMES.

L'équipement est inauguré le 24 juillet 1784, mais les 238,64 km et les 180 écluses sont loin d'être une réalité. En effet, la révolution, puis Napoléon 1er et ses guerres meurtrières ont d'autres priorités. Le canal ne sera poursuivi qu'à partir de 1822, sous Louis XVIII.

Aujourd'hui, VENAREY-LES LAUMES possède une halte nautique ouverte aux touristes et, durant la saison estivale, une hôtesse est présente pour accueillir les navigants. Deux sociétés de bateaux sont implantées sur la Commune