HISTOIRE DE LA COMMUNE

Au Haut-Moyen âge, les terres de VENAREY-LES LAUMES dépendent de Sainte Reine et Pont des Romainsde Flavigny-sur-Ozerain.


Dérivé de VENARIACUS, qui a donné successivement VENERISU, VENERE, c'est au 14ème siècle qu'apparaît le nom de VENAREY, noyau originel de la commune.

Les Laumes, pour sa part, est un lieu dit ainsi nommé en raison des terres inondables.

 
C'est dès le 13ème siècle qu'apparaissent dans l'histoire les Seigneurs de VENAREY, l'un d'eux participant en terre sainte à la croisade de 1231.

Très rapidement, la maison forte de VENAREY, bien située sur le lieu de convergence de plusieurs voies, entre dans le système féodal. Jurable et rendable au Duc de Bourgogne le village vit se succéder plusieurs seigneurs. Ainsi, au 14ème siècle apparaît la famille de la TOUR, puis au 15ème siècle, celle de CRECY. Ensuite viendront, entre autre, les de LA RIVIERE, de MORGES ou de BATAILLE.

C'est de cette dernière famille que vient l'affranchissement de VENAREY par Henry de BATAILLE en 1777.

Cet événement marque le début de l'organisation communautaire de VENAREY-LES LAUMES qui prendra réellement son essor à partir des années 1850.

 

Le dynamisme du développement de VENAREY-LES LAUMES sera récompensé par le titre de chef-lieu de canton, jusqu'alors dévolu à FLAVIGNY SUR OZERAIN, le 27 mars 1910.

Enfin, le nom de VENAREY-LES LAUMES est donné officiellement à la Commune par arrêté ministériel en date du 21 décembre 1961, suite à une délibération du Conseil Municipal du 23 mars 1961.